LLPHI101

oeuvre de M.C. EscherIntitulé : Philosophie générale
Enseignant en 2013-2014 : Patrice Maniglier
Thème du séminaire. Les choses ont-elles un sens ?
 
Descriptif

Le « sens de la vie » est l'exemple même de ces questions philosophiques si ambitieuses et si vagues qu'elles semblent donner à rire plus qu'à enquêter. Pourtant, il en va d'elle comme de toutes les autres questions : elle paraît arbitraire et gratuite tant qu'on ne la replace pas dans les conditions qui l'imposent, et qu'on ne clarifie pas les termes qu'elle met en œuvre. Si donc l'on veut aborder cette question avec le sérieux qu'après tout elle mérite, il faut partir de situations à partir desquelles « l'existence », que ce soit celle des choses en général ou la nôtre propre, paraît dépourvu de sens de manière problématique.

Ce cours fera l'hypothèse que ces situations ont à voir avec l'expérience de paradoxes, dans lesquelles les mécanismes par lesquels nous donnons du sens semblent nécessairement fonctionner contre eux-mêmes. Plus exactement, il s'emploiera à examiner les réponses couramment données (en théorie ou en pratique) à la question du sens de la vie (ainsi l'amour, l'accomplissement individuel, la création, la connaissance du monde etc.), et montrera, à la lumière de quelques grands textes anciens et modernes, qu'elles s'avèrent marquées par des dynamiques contradictoires, qui fait qu'elles se retournent contre elles-mêmes. Autrement dit, la même chose qui donne du sens le retire par là-même. Ainsi, le simple fait de changer s'avère incompréhensible (paradoxe de Zénon), la mort ne semble pas nous concerner (paradoxe d'Epicure), la création artistique, loin de nous faire accéder à la postérité, nous rend mortel (paradoxe de Blanchot), l'amour donne du sens à nos existence, mais le détruit dans la mort (paradoxe de Saint Augustin), la connaissance des mécanismes n'explique rien (paradoxe de Platon), le progrès se retourne sur lui-même (paradoxe de Lévi-Strauss), le travail aliène (paradoxe de Marx), etc.

Bibliographie

Aristote, Physique, Paris, Gallimard, 2000 (Livre VI)

Augustin, Confessions, Paris, Flammarion (GF), 1993 (Livre 4).

Bataille, Georges, « L'amour d'un être mortel », in uvres Complètes, t. VIII,   Paris Gallimard, 1976 (rééd. Paris, Rue des Cascades, 2012).

Bergson, Henri, La perception du changement, Paris PUF, 2011 (ou in La Pensée et le Mouvant).

Blanchot, Maurice, « La mort comme possibilité », in L'espace littéraire, Paris, Gallimard, 1955 (rééd. Folio-Essais)

Lévi-Strauss, Claude, Race et Histoire, Paris, Gallimard, 1961 (rééd. Folio-Essais)

Lucrèce, De la Nature, Paris, Flammarion (GF), 1993 (Livre III, vers 830-1093)

Marx, Karl, L'Idéologie allemande et Thèses sur Feuerbach, in uvres III, Philosophie, Paris, Gallimard, 1982 (voir aussi Folio-Essais, 1994)

Platon, Phédon (trad. Monique Dixsaut), Paris, Flammarion,  1999 (95A-101D)

Saussure, Ferdinand de, Cours de Linguistique Générale, Paris, Payot, 1973.

Mis à jour le 28 septembre 2013